Retour au blog

Cinq principales causes d’échecs des projets de gestion et d’analyse de données des services d’électricité

 

Intégrer les capacités des analyses à une organisation complexe, par exemple un service d’électricité, est une entreprise particulièrement tortueuse. Elle nécessite généralement de nombreux individus brillants avec une connaissance approfondie des problèmes techniques et de leurs causes. On pourrait croire qu’il suffit de trouver la bonne plateforme d’analyse, les meilleurs algorithmes d’apprentissage et les experts les plus intelligents en la matière pour révolutionner un service d’électricité, mais c’est plus compliqué que cela. Bien que des évolutions soient possibles, on constate en réalité que les organisations échouent complètement en voulant mener ce genre de projets. Les raisons de ces échecs ne sont pas forcément celles auxquelles on pense en premier. L’expérience montre qu’elles peuvent être regroupées derrière cinq notions.

 

1. L’objectif ? Quel objectif ?

La plupart des projets de gestion et d’analyse de données sont lancés avec des objectifs relativement clairs. Ils consistent généralement à résoudre des problèmes, comme accéder à davantage de données en une application ou d’apporter des connaissances concernant l’intégrité d’une certaine catégorie d’équipements. Plus les parties prenantes sont nombreuses, plus les politiques et les nouvelles idées pourront élargir la taille du projet. Cependant, plus la taille augmente, plus les chances de réussites diminuent. Une fois que l’objectif du projet est oublié, le projet lui-même finit par s’oublier : il est difficile d’atteindre un but si celui-ci est hors de portée ou si l’équipe ne coordonne pas ses efforts.

CONSEIL : Définissez un objectif précis pour le projet et anticipez, dans la mesure du possible, les décisions qui devront être prises dans le cadre du projet, puis tenez-vous à votre plan.

2. Les données sont mal organisées.

Ne vous fiez pas à ceux qui affirment le contraire. On peut dire, sans trop prendre de risques, que la majorité des données sont perdues, éparpillées et dans un format inapproprié. Il arrive régulièrement que des données soient découvertes ou retrouvées en cours de projet. À l’instar de vos informations initiales, elles devront être identifiées puis « nettoyées », ce qui prend du temps et retarde la fin du projet. Ne croyez pas qu’il suffît de recruter des « pros » pour faire le boulot à votre place. Un nettoyage des données réussi nécessite de recruter des experts en la matière pour vérifier les connaissances et s’assurer que le processus de nettoyage se déroule comme convenu, et que les précieuses découvertes ne sont pas perdues en cours de route. Cette étape est l’une des plus onéreuses d’un projet de gestion ou d’analyse de données. Souvent, elle éclipsera le coût des plateformes d’analyse et de gestion des données. Si vous n’investissez pas là-dedans, votre projet ne tiendra pas le coup.

CONSEIL : Renseignez-vous auprès d’autres services d’électricité qui ont réalisé ou réalisent actuellement des opérations de nettoyage de données. Sans connaissances ni expérience, le processus de nettoyage sera une tâche difficile et ingrate.

3. La modélisation des données est difficile.

Toutes les données que vous collectez, nettoyez, organisez et analysez doivent aller quelque part. Quelle forme doivent prendre les données ? Quelle structure dois-je suivre ? Quelles normes doivent-être respectées ? Voici un aperçu des questions auxquelles vous devrez répondre. Le plus souvent, de trop nombreuses heures sont passées sur l’esthétique des tableaux de bord et la présentation, au détriment de la structuration des données. Résultat : les données, aux formats différents, prennent la forme d’un marécage dans lequel il est facile de s’empêtrer. De nombreux modèles CIM sont disponibles et peuvent être envisagés. Il est également important de ne pas oublier les bonnes vieilles pratiques en matière de gestion de données.

CONSEIL : Renseignez-vous et maîtrisez les implications des CEI 61970, 619268 et 62325 concernant les CIM et la gestion de l’énergie. Vous pouvez également participer ou consulter le CIM Users Group pour échanger avec les utilisateurs bien renseignés de ce groupe dynamique.

4. La cybersécurité et les planifications d’urgence prennent énormément de temps.

La cybersécurité et les planifications d’urgence sont dans tous les esprits. Nous savons tous qu’elles sont importantes, mais les groupes attendent souvent trop longtemps avant d’effectuer un audit et de vérifier l’infrastructure de sécurité. La cybersécurité, c’est avant tout installer un logiciel de sécurité informatique approprié qui va être ensuite testé, validé, puis ajusté. Lors de ces étapes, la vérification du code source est généralement nécessaire en complément des tests d’intrusion dédiés. L’ensemble des opérations prend généralement plusieurs fois la durée escomptée.

CONSEIL : Intégrez rapidement la cybersécurité et la planification d’urgence dans votre projet, vous aurez le temps de mener à bien les tests d’urgence et d’intrusion au cours du processus. Le projet n’est terminé que lorsque les tests de cybersécurité et de planification d’urgence ont été réalisés.

5. Qui est le patron ?

La non-participation de la haute direction est probablement la raison la plus fréquente de l’échec des projets d’analyse et de gestion des données. Les projets de gestion ou d’analyse de données concernent de multiples services, et force est de constater que les parties prenantes ont toutes des exigences et des besoins différents. Quelqu’un doit être en mesure de définir les règles et de gérer le budget. Cette personne doit gérer le budget de plusieurs services et faire en sorte qu’il soit intégré aux objectifs de la société entière. Elle doit aussi assister aux réunions importantes, s’assurer que tout le monde travaille et gérer les politiques.

CONSEIL : En fonction de la taille de votre organisation, le « boss » peut être le président, le directeur général, le directeur général adjoint ou le directeur des techniques informatiques.

Les données sont sans conteste reines dans ce monde de plus en plus numérique, mais une gestion réussie des informations critiques peut se révéler complexe si la mauvaise stratégie est employée. Adaptez nos principes directeurs aux besoins uniques de votre entreprise et, avec un peu de patience et de travail d’équipe, votre équipe sera sur la bonne voie pour gérer efficacement les données.

Informations complémentaires

Retour au blog

Catégories

Auteur

Étiquettes

Suivez nous

Abonnez-vous à notre blog

  • Entrez votre adresse e-mail
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Doble Engineering Company

Doble Engineering Company