Retour au blog

Les lois de la physique sont immuables

Les lois de la physique sont immuables. Cette réflexion vous aidera à interpréter les données de gaz dissous dans l’huile.

Dans certains cas, des échantillons présentent des quantités importantes d’hydrogène, qui disparaissent au prélèvement suivant.

Il est possible que l’hydrogène s’échappe par la couche de gaz du transformateur, si celui-ci fuit ou évacue régulièrement de l’air. Cependant, étant donné le volume important d’huile dans un transformateur de puissance, ce phénomène n’est pas rapide.

La plupart du temps, si les échantillons prélevés à intervalles rapprochés, en jours ou en semaines, présentent de fortes variations en hydrogène, cet hydrogène provient effectivement du robinet de prélèvement. Cet hydrogène peut avoir deux origines : l’eau dissoute dans l’huile est piégée dans le robinet et se condense, ou le robinet fuit et laisse l’eau pénétrer.

Dans les deux cas, l’eau peut se décomposer en présence d’un courant généré par les métaux différents utilisés dans le robinet, alors que la cuve est exclusivement en fer. L’électrolyse de cette eau entraîne la production d’hydrogène et d’oxygène. L’autre origine possible est l’utilisation de robinets galvanisés qui réagissent avec l’huile pour former de l’hydrogène.

De bonnes pratiques de prélèvement impliquent d’essuyer l’eau présente sur le robinet principal et de laisser couler suffisamment d’huile à travers un raccord réducteur pour éliminer le volume d’huile mort.

Le volume d’huile mort est celui qui s’étend de la paroi de la cuve (quelquefois la tuyauterie peut se prolonger au sein des appareillages électriques) à l’extrémité du robinet de prélèvement. Rincer également le robinet de petit diamètre. Utilisez un raccord réducteur placé sur le robinet pour optimiser le prélèvement.

Si tout est respecté et que l’échantillon provient effectivement de la cuve principale, ces problèmes sont éliminés.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Les autres sources d’hydrogène dans les transformateurs sont documentées ici : Études de cas impliquant des liquides et matériaux d’isolation du Laboratoire des matériaux Doble

Retour au blog

Catégories

Auteur

Étiquettes

Suivez nous

Abonnez-vous à notre blog

  • Entrez votre adresse e-mail
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Doble Engineering Company

Doble Engineering Company