Retour au blog

Une analyse plus fine pour de meilleurs résultats : un aperçu de l’outil d’analyse des traversées DTAWeb

 

Le plus souvent, les limites employées dans le cadre de l’analyse de traversées à haute tension reposent sur les règles et limites usuelles. Celles-ci proviennent notamment de la comparaison des résultats de test avec les valeurs de la plaque signalétique, ou des valeurs de tests antérieurs, de limites absolues et de tendances obtenues empiriquement au fil du temps.

Bien qu’utile, cette approche présente certaines limites. Elle repose sur des limites similaires qu’on applique à différents types de traversées, le risque est alors de ne pas remarquer les premiers signes de détérioration qu’un modèle plus précis permettrait de détecter. Par exemple, une limite couramment utilisée par certains fabricants pour les facteurs de puissance corrigés à 20 °C correspond à deux ou trois fois la valeur de référence. La norme IEEE C57.19.01 indique une limite de facteur de puissance  0,5 % pour les traversées à isolant papier imprégné d’huile. Pour la capacitance, une variation de 5-10 % des valeurs mesurées par rapport à la valeur de référence est utilisée comme limite d’action par certains utilisateurs. La limite de variation de capacitance indiquée par IEEE C57.19.01 est de ± 1 % par rapport à la valeur initiale.

Un outil d’analyse fine des données de traversées

L’outil d’analyse des traversées de Doble est disponible dans la version Web de l’application DTAWeb (Doble Test Assistant), qui utilise des outils statistiques pour obtenir une amélioration significative de l’analyse existante. L’outil est utilisé pour définir des limites sur mesure en déterminant ce qui est statistiquement normal pour un type, un fabricant et une tension nominale donnés d’une traversée. Ceci est possible en accédant à la base de données Doble de plus de 3 millions de résultats de tests de traversées. Plus précisément, l’outil calcule les écarts de facteur de puissance et de capacitance par rapport aux valeurs de la plaque signalétique, ou à la première mesure, pour une population particulière de traversées spécifiques, par l’intermédiaire d’une requête DTAWeb. Il détermine ensuite la distribution de probabilité qui correspond le mieux aux données de test sélectionnées. Une fois que les données sont catégorisées par probabilité, les limites peuvent être appliquées à l’aide de statistiques communes telles que la moyenne et l’écart type. L’outil d’analyse des traversées est notamment utile pour :

  • La comparaison statistique des traversées concernées avec d’autres traversées, à la fois dans votre propre parc et dans la totalité de la base de données de Doble.
  • Le diagnostic d’état dans le cadre de la gestion des équipements.
  • L’identification de problèmes de traversées potentiels qui risquent d’être ignorés par des approches plus classiques.
  • L’analyse des données dans l’éventualité d’un problème de traversées à l’échelle industrielle.

L’outil d’analyse des traversées en action : Une étude de cas

 

 

Il est essentiel d’identifier les traversées qui se comportent différemment dans une même population. La figure ci-dessus montre la densité de probabilité de modification du facteur de puissance de l’isolation C1 dans une population spécifique de traversées (fabricants, types et tensions nominales identiques). La courbe rouge correspond aux données de test sélectionnées tandis que la courbe bleue correspond à la distribution Gamma, qui est, dans ce cas, automatiquement sélectionnée par l’outil comme la plus adaptée au comportement des données sélectionnées. Trois traversées ont été identifiées (voir les carrés orange le long des abscisses), avec leur numéro de série et les résultats de la première et de la dernière mesure (voir la légende en surbrillance au centre à droite). Il est clair que les traversées identifiées, même si elles respectent les limites traditionnelles, méritent une attention particulière, compte tenu de leur écart par rapport à la majeure partie de cette population. La probabilité de dépasser 3σ est de 2,1 %, 2 σ de 5,0 % et 1 σ de 12,3 %, σ étant l’écart type.

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Retour au blog

Catégories

Auteur

Étiquettes

Suivez nous

Abonnez-vous à notre blog

  • Entrez votre adresse e-mail
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Doble Engineering Company

Doble Engineering Company